Blog

Extrusion du soja : broyeur à marteaux ou broyeur à cylindres ?

Dans l’article du blog « Réduction de la taille des particules », nous avons parlé des différents types de matériel utilisé pour concasser les matières avant extrusion.  La plupart des projets sur lesquels nous travaillons implique une transformation de soja, et les années passant, nous avons appris de nombreuses bonnes pratiques grâce aux divers cas rencontrés.  L’une d’entre elles, couramment appliquée, consiste à utiliser soit un broyeur à cylindres, soit un broyeur à marteaux pour effectuer la préparation des graines de soja avant extrusion.

Pourquoi le broyage ?

Le but du broyage est d’améliorer l’efficacité de l’extrudeuse.  Même si celle-ci est tout à fait capable d’extruder des graines entières, plus il y a de transformation préalable, moins l’extrudeuse aura à fournir de travail, et plus elle sera efficace.

Par exemple, imaginez que vous essayez de cuire une pomme de terre.  Si vous envisagez de cuire la pomme de terre entière, cela nécessitera plusieurs minutes pour une cuisson complète.  Par contre, si vous découpez la pomme de terre en petits cubes, et que vous faites bouillir ces derniers, le temps de cuisson sera considérablement réduit.  La chaleur peut s’appliquer sur davantage de surface plus vite. Cette même idée peut être reprise pour l’extrusion.

Applications

Broyeurs à cylindres – La première chose dont nous tenons compte est la façon dont le soja sera nettoyé et préparé.  Pour les aliments pour humains et pour certaines applications concernant des aliments pour animaux, le dépelliculage est nécessaire afin de réduire la teneur en fibres ou d’augmenter la teneur en protéines.  Comme précisé dans « Le dépelliculage du soja », le broyeur à cylindres est le choix de prédilection pour favoriser le concassage du soja et décoller l’enveloppe des graines.  Les graines sont brisées en 4 à 6 morceaux, ce qui est convenable pour l’extrusion.  Les enveloppes sont séparées et conservées pour une transformation ultérieure.

Broyeurs à marteaux En ce qui nous concerne, une application répandue est l’extrusion de soja non déshuilé.  L’un des aspects importants de l’extrusion sans déshuilage est l’uniformité du produit entrant.  Le broyeur à cylindres est capable de diminuer la taille des particules, mais comme nous l’avons précisé, il désolidarise l’enveloppe des graines.  Si vous devez utiliser un broyeur à cylindres sans pratiquer de décorticage, les enveloppes finiront par migrer vers le haut des trémies tampon.  Cet ensemble conséquent d’enveloppes se trouvera à terme entraîné vers l’extrudeuse, ce qui provoquera un afflux et des disparités lors de la transformation.  Il faudra alors rétablir un flux constant de graines, ce qui risque de nécessiter un arrêt momentané de la production.

Le broyeur à marteaux peut s’avérer la solution au scénario décrit plus haut, et c’est ce type que nous recommandons dans la plupart des cas.  Le broyeur à marteaux broie tout selon une taille uniforme, y compris les enveloppes.  Elles sont mieux réparties et ne migrent pas comme le font les enveloppes entières, ce qui permet d’avoir un débit constant et de bonnes performances de l’extrudeuse.

Conclusion

Chaque machine est valable ; tout dépend de l’application.  D’après notre expérience, le broyeur à marteaux est à préférer pour la préparation avant extrusion, sauf si un décorticage est nécessaire.  Examinez votre application et votre process pour voir si cela peut être la bonne solution pour vous !

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top