Blog

Ingrédients de substitution à la farine de poisson pour l’alimentation des animaux aquatiques

Fish Feed Extrusion Process

La farine de poisson est utilisée en tant qu’ingrédient principal des régimes alimentaires pour animaux aquatiques, et dans les aliments pour les volailles et les porcs. Une farine de poisson de haute qualité peut fournir une bonne partie des protéines, des acides aminés et de l’énergie requis pour les poissons. Avec la croissance constante de l’aquaculture, le poisson pêché ne pourra pas suffire pour conserver le niveau actuel d’utilisation de farines de poisson.

Dans de nombreux pays, la disponibilité de farine de poisson de grande qualité et son coût élevé ont incité à chercher des ingrédients de remplacement.

D’après le Dr Mavromichalis, dans son article publié dans le lien qui suit, le prix de la farine de poisson est passé d’environ 480 $ la tonne en 2001 à plus de 2 000 dollars actuellement, sans montrer de signe de stabilisation. Cliquez sur le lien qui suit pour accéder à l’article complet : Fish meal prices to remain prohibitively high for pig, poultry feeds.

 

L’ USSEC (United States Soybean Export Council – Conseil des exportateurs de soja des États-Unis) a publié plusieurs rapports sur la possibilité d’utiliser des produits à base de soja, tels que le concentré de protéines de soja, le tourteau de soja obtenu par extraction au solvant et le soja non déshuilé, en remplacement partiel ou total de la farine de poisson (www.soyaqua.org). L’ajout d’huile de poisson à la nourriture est susceptible d’améliorer la palatabilité de cette dernière.

Les protéines de soja sont une excellente source pour les acides aminés indispensables dans les aliments pour animaux aquatiques, mais elles sont déficitaires en méthionine et en cystine, et dans une moindre mesure en lysine, en comparaison avec la farine de poisson. C’est pourquoi l’apport des acides aminés que l’on vient de citer est nécessaire. Les produits à base de soja dégraissé ne contiennent pas les acides gras et la lécithine dont le poisson a besoin. Le soja extrudé non déshuilé et le tourteau de soja partiellement dégraissé (tourteau de soja ExPress®) peuvent peut-être combler ce déficit, non seulement en apportant les protéines et l’énergie, mais aussi grâce à la lécithine et aux acides gras essentiels.

En outre, la co-extrusion du produit de soja avec des ressources secondaires telles que des sous-produits de poisson, de volaille, de porc ou de ruminant complétera le profil nutritionnel de la protéine de soja et apportera une source de protéines et d’énergie additionnelle pour bien moins cher.

L’extrusion à cisaillement élevé est utilisée pour atteindre cet objectif avec un grand succès. La technologie d’extrusion appliquée aux ressources secondaires provenant des animaux et de l’industrie agroalimentaire offrira à de nombreux producteurs un moyen de proposer des ingrédients extrudés de haute qualité destinés aux aliments pour animaux aquatiques et terrestres, en remplacement de la farine de poisson.

La référence ci-dessous apporte davantage d’informations sur les ingrédients de substitution obtenus par co-extrusion.

« Extrusion of Alternative Ingredients: An Environmental and a Nutritional Solution ».  1996 J. Appl. Poultry Res. 5:395-407

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top