Blog

Solutions inédites offertes par l’extrusion à cisaillement élevé à sec

Unique Solutions to High Shear Dry Extruders

Une extrudeuse à cisaillement élevé à sec peut résoudre bien des problèmes rencontrés localement de façon unique. Voici un excellent exemple. Lors d’un récent déplacement au Myanmar en Asie du Sud-Est, j’ai parlé avec un groupe impliqué dans le développement agricole.  La majeure partie de leur travail est réalisée dans l’État Shan avec la production de soja.

Alors que nous discutions, j’ai eu un choc en apprenant deux choses :

  1. La plupart des graines de soja, qui poussent uniquement grâce à l’eau de pluie dans cette région, ont une teneur en eau excessive – jusqu’à 28 % au moment de la récolte !
  2. Comme les agriculteurs de cette région n’ont pas de méthode adéquate (voire, souvent, aucun moyen) pour sécher les graines, environ 40 % pourrissent avant de pouvoir être utilisées pour quoi que ce soit (alimentation pour animaux, graines pour la prochaine saison de croissance, etc.).

Ce groupe de développement recherchait des approches qui pouvait aider vis-à-vis de cette situation, parmi lesquelles un sécheur à bas prix de petite capacité, mais aussi l’utilisation de variétés de soja qui peuvent rester plus longtemps dans le champ et y sécher lors des périodes où il pleut moins.

Depuis longtemps, Insta-Pro défend et travaille au développement des technologies en rapport avec l’extrusion de co-produits potentiellement valorisable qui autrement seraient considérés comme déchets (voir ici, ici, et ici).  Souvent, cela demande de mélanger deux ingrédients ou plus pour rendre le procédé d’extrusion possible.

Dans cette situation au Myanmar, un mélange de son de riz (un co-produit valorisable mais instable dans les activités de transformation du riz) et de graines humides peut donner de très bons résultats.  Si on utilisait les graines à 28 % d’humidité, un mélange de 60 % de son de riz et de 40 % de graines humides pourraient donner quelque chose proche de l’exemple suivant :

 

Nutriments (%, tels quels) Avant extrusion Après extrusion
Matière sèche 84 89
Protéines brutes 20,5 21,7
Matières grasses brutes 15,8 16,8
Fibres brutes 6,8 7,2
Teneur totale en Lysine 1,16 1,22
Teneur totale en Méthionine 0,36 0,39
Teneur totale en Thréonine 0,80 0,85
Teneur totale en Tryptophane 0,34 0,36

 

Tableau 1 : 60 % de son de riz : 40 % de graines de soja humides (28 % de teneur en eau), uniquement à titre d’exemple.

 

Il est à noter que ce mélange a de grandes chances d’offrir une teneur en eau suffisamment basse (11 %) après extrusion pour permettre un stockage de longue durée sans avoir recours à un séchoir coûteux (pour en savoir plus sur le séchage, voir ici).  Seul un refroidisseur de tourteau serait nécessaire.

Cet ingrédient conviendrait pour à peu près tout type de régime alimentaire pour animaux, avec ce qu’il faut du point de vue des protéines et des acides aminés, et de la matière grasse en grande quantité pour l’énergie – tout en ayant des teneurs en fibres acceptables.

Plutôt que de gaspiller 40 % d’une récolte de soja, faites appel à des technologies telles que le mélange avec d’autres matières et l’extrusion à sec, qui sont capables de préserver ces matières, et de permettre leur utilisation.

Si vous rencontrez un problème concernant le gaspillage de produits valorisables dans votre marché, il se peut que nous ayons une solution créative pour vous. Notre équipe expérimentée peut travailler avec vous pour étudier une solution potentiellement rentable faisant appel à la technologie d’extrusion sèche à cisaillement élevé.

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top