Blog

L’USDA soutient les agriculteurs bio

Dans mon dernier billet de blog, « Ces produits de niche qui se démocratisent », je me suis adressé aux commerces B2C leaders proposant des produits alimentaires de niche de type « bio », « naturel », « sans OGM », « issu d’élevages d’animaux en liberté » et « sans antibiotiques ».   Ces commerces B2C étaient une importante enseigne de magasins d’alimentation (Whole Foods) et de grandes chaînes de restaurant (Chipotle et Panera Bread).  À présent, le gouvernement américain soutient le secteur des spécialités alimentaires : le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) annonce de nouvelles aides pour les agriculteurs bio.  Le secrétaire à l’USDA Tom Vilsack est récemment intervenu en personne à l’Organic Trade Association (Association pour le commerce des produits biologiques).

Il a rendu public un certain nombre de changements et de nouvelles initiatives en vue de soutenir la croissance de l’agriculture biologique.  Un des éléments majeurs de l’annonce concerne le programme fédéral d’assurance sur les récoltes qui augmentera les montants d’assurance pour les producteurs bio en 2013 et offrira davantage d’options de couverture en 2014.  En outre, il a déclaré que l’USDA proposera davantage de conseils et de recommandations pour les produits bio à toutes les antennes de l’USDA, dans l’intention d’aider l’agriculture et les marchés de la filière biologique.   Chaque antenne est invitée à répondre aux besoins du secteur bio à l’aide de programmes et services adaptés.

Le secrétaire Vilsack a déclaré : « L’agriculture biologique fait partie des secteurs de l’agriculture américaine connaissant les plus fortes croissances (…) l’USDA reconnaît que le bio gagne des parts de marché, et va apporter son soutien à ce secteur pour en accélérer l’essor. »

On estime que les ventes au détail de produits biologiques ont augmenté de 9,5 % en 2011 et représente plus de 4 % de l’ensemble des ventes au détail de produits alimentaires aux États-Unis.  Cela montre que le consommateur américain réclame déjà davantage d’aliments bio.   Ces chiffres ont certainement encore augmenté en 2012 et jusqu’à maintenant en 2013.  Avec le soutien des promotions régies par le marché au niveau des commerces d’alimentation et restaurants haut de gamme, la croissance des parts de marché du bio et d’autres secteurs en rapport avec la santé ou les produits de qualité va s’accélérer.  Maintenant que le gouvernement fédéral apporte un soutien plus important au secteur du bio, il faut arrêter d’appeler celui-ci une niche, et le considérer comme une véritable filière de l’agroalimentaire. La croissance sur le marché américain va sans doute se propager aux marchés internationaux, dans la mesure où une plus grande partie de la production mondiale est destinée à ce secteur.

Je conclurai de la même manière que dans mon dernier billet : si vous n’avez pas encore commencé à vous intéresser aux secteurs agroalimentaires à valeur ajoutée comme le bio, c’est le moment.  Insta-Pro, avec ses procédés créant de la valeur ajoutée sans produits chimiques, est à votre disposition.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire l’article de presse de l’USDA ici.

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top