Blog

Utilisation de soja pour produire des matières grasses by-pass chez les vaches laitières

Aliments pour vaches

Nous parlons souvent de l’industrie laitière et de la façon dont nous pouvons y contribuer.  Par exemple, voici quelques sujets que nous avons abordés, ici, dans le blog Insta-Pro :

Vous remarquerez peut-être une tendance dans les articles ci-dessus : les protéines by-pass.  Nous avons ici une histoire remarquable à raconter. Tous les éleveurs commerciaux de vaches laitières utilisent un ingrédient ou un mélange d’ingrédients pour fournir des protéines by-pass, afin d’optimiser les performances. Les protéines by-pass (appelées également protéines digestibles dans l’intestin grêle ou protéines non dégradables dans la panse) résistent à la digestion dans la panse et passent dans l’intestin grêle, où elles sont digérées et utilisées par la vache pour soutenir sa production de lait.

Une autre notion connexe importante, suscitant des questions, est celle des matières grasses by-pass.  L’extrusion de graines de soja crée-t-elle des matières grasses by-pass (provenant de l’huile résiduelle dans le tourteau) en même temps que des protéines by-pass ?

J’ai extrait des informations d’un article publié, parmi lesquelles on pouvait trouver la quantité d’acide linoléique (désignation biochimique 18:2, qui est le principal acide gras du soja) consommée, qui était ensuite comparée à celle transférée dans le lait.  J’ai comparé les résultats produits par du tourteau de soja ExPress® (à cisaillement élevé, extrudé à sec et pressé) extrudé à des températures plus basses et plus élevées, afin de voir si la température plus élevée produisait davantage de matières grasses by-pass, ce qui est exactement ce qui se passe avec les protéines.  Les résultats sont les suivants :

Ch

Tableau des niveaux de graisses by-pass lors de traitements à des températures plus élevées

L’extrusion à sec à cisaillement élevé du soja à des températures plus élevées semble créer plus de matières grasses by-pass

Les barres bleues indiquent que les vaches ont consommé des niveaux très similaires d’acide linoléique, l’acide gras principal dans le tourteau ExPress®. Toutefois, lorsqu’une température d’extrusion plus élevée a été utilisée, la quantité d’acide linoléique dans le lait a augmenté (barres orange).  Bien que cela ne prouve pas avec certitude que cet acide linoléique supplémentaire provient de graisses by-pass, c’est certainement l’explication la plus probable.  Tout comme avec les protéines, l’extrusion à une température plus élevée semble créer davantage de graisses alimentaires by-pass.  Les matières grasses « échappent » aux bactéries de la panse et sont ensuite digérées dans l’intestin grêle. Cela prouve la grande qualité de toutes les graisses by-pass résultant d’une extrusion à sec à cisaillement élevé. Si elles étaient endommagées par la chaleur, elles ne seraient pas utilisées par les vaches.

On peut aussi considérer ces données d’une autre façon : les vaches laitières nourries avec du tourteau ExPress® extrudé à une température plus élevée ont consommé 4 % de plus d’acide linoléique, en provenance de soja, et cela s’est traduit par une augmentation de 19 % de l’acide linoléique dans leur lait.

Donner à vos vaches laitières une alimentation composée d’ingrédients de haute qualité peut augmenter la production de lait. Informez-vous auprès de nous sur l’utilisation d’ingrédients contenant des protéines et des matières grasses by-pass de grande qualité pour votre exploitation de vaches laitières.

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top