Blog

Sauver les éléphants grâce aux extrudeuses

En Afrique, le braconnage des animaux sauvages est désormais similaire au trafic de drogue : sans merci, faisant largement appel aux armes, parfaitement organisé. En 2011, la saisie d’ivoire illégal dans le monde a atteint un niveau record : 38,8 tonnes, ce qui revient à 4 000 éléphants tués pour leurs défenses. Il n’est pas rare que les gardes retrouvent 10 ou 20 éléphants morts, la tête découpée pour récupérer leurs défenses, après un assaut.

La Chine est l’épicentre de ce trafic. L’année dernière, 150 citoyens chinois ont été arrêtés en Afrique pour contrebande d’ivoire. Les spécialistes de la préservation dénoncent le fait que les Chinois procurent des armes sophistiquées aux braconniers et assurent la gestion des routes de contrebande.

En Zambie, il existe un groupe, COMACO, qui travaille sans relâche pour éradiquer le braconnage.

« Je tuais 35 hippopotames et plus de 40 buffles chaque année », déclare un ancien braconnier. « Les céphalophes étaient comme des poules pour moi, j’en tuais pratiquement un par jour. Si je voulais m’acheter des chaussures, il me suffisait d’aller dans la brousse et de tuer un buffle. »

COMACO signifie Community Markets for Conservation (marchés communautaires pour la préservation). Il s’agit d’un groupe pour la sauvegarde de la faune. Le groupe aide les braconniers à changer de vie, à se séparer de leurs armes et de leurs pièges, et à devenir agriculteurs. Rien que cette année, COMACO a récupéré 1 800 armes à feu et 70 000 pièges. Sur les 1 300 braconniers qui sont devenus agriculteurs, moins de 80 ont replongé dans le braconnage.

COMACO achète du maïs et du soja, ainsi que d’autres produits fermiers à ces agriculteurs. Du riz, de la farine, du miel et d’autres produits alimentaires sont conditionnés et vendus sous la marque de COMACO « It’s Wild ». En novembre, COMACO a lancé des céréales pour le petit-déjeuner « It’s Wild », composées de riz, de maïs, et de graines de soja, cultivés par les agriculteurs COMACO et enrichis avec des vitamines et des minéraux. COMACO utilise une extrudeuse Insta-Pro pour transformer ces céréales brutes en céréales croustillantes, nutritives et au goût agréable.

Le mot « valeur ajoutée» prend un nouveau sens avec ce produit. La technologie d’extrusion permet à COMACO de réaliser un mélange de trois céréales pour obtenir un produit alimentaire attrayant, prêt à consommer, qui est distribué dans divers grandes surfaces et magasins du pays. Les emballages accrocheurs comportent des explications sur la façon dont les braconniers sont soutenus en vue d’abandonner leur mode de vie dangereux et destructeur et d’adopter de façon durable de nouvelles habitudes, constructives pour eux-mêmes et leurs familles. Les communautés sont gagnantes, les consommateurs sont gagnants, la faune est gagnante.

Contactez nous
close slider
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
back_to_top